Évaluer son niveau de stress

16 mars 2021

Aujourd'hui, je vous propose de prendre un moment pour évaluer votre niveau de stress à travers les deux échelles* que je vous présente ci-dessous.

Pour chacune des questions des deux échelles, choisissez une des évaluations suivantes en notant le chiffre associé : 1-Pas du tout, 2-Faiblement, 3-Un peu, 4-Assez, 5-Beaucoup, 6-Extrêmement

Évaluation des stresseurs

a- Ai-je subi, au cours de ma vie, des situations traumatiques (décès, perte d’emploi, déception amoureuse etc.) ?

b- Suis-je en train de vivre une situation traumatique (décès, perte d’emploi, déception amoureuse etc.) ?

c- Est-ce que je subis une surcharge de travail fréquente ou permanente ? Ou suis-je souvent pris dans l’urgence ? Ou l'ambiance est-elle très compétitive dans mon emploi ?

d- Mon travail ne me convient pas, il ne correspond pas à ce que je souhaiterais faire ou il est source d’insatisfaction, me donne l’impression de perdre mon temps (au maximum me déprime).

e- Ai-je des soucis familiaux importants (couple, enfants, parents etc.)?

f- Suis-je endetté, ai-je un revenu trop faible par rapport à mon mode de vie, est-ce que cela me cause du souci ?

g- Ai-je beaucoup d’activités extra-professionnelles et sont-elles source de fatigue ou de tensions ? (Associations, sports etc.)

h- Ai-je une maladie ? Évaluez sa gravité ou l’importance de la gêne pour vous.

Évaluation du stress

a- Suis-je émotif.ve, sensible aux remarques, aux critiques d’autrui ?

b- Suis-je colérique ou rapidement irritable ?

c- Suis-je perfectionniste, ai-je tendance à ne pas être satisfait de ce que j’ai fait ou de ce que les autres ont fait ?

d- Ai-je le cœur qui bat vite, de la transpiration, des tremblements, des secousses musculaires, par exemple au niveau du visage, des paupières ?

e- Est-ce que je me sens tendu.e au niveau des muscles, ai-je une sensation de crispation au niveau des mâchoires, du visage, du corps en général ?

f- Ai-je des problèmes de sommeil ?

g- Suis-je anxieux.se, est-ce que je me fais souvent du souci ?

h- Ai-je des manifestations corporelles comme un trouble digestif, des douleurs, des maux de tête, des allergies de l’eczéma ?

i- Est-ce que je suis fatigué.e ?

j- Ai-je des problèmes de santé plus importants comme un ulcère d’estomac, une maladie de peau, un problème de cholestérol, de l’hypertension artérielle, un trouble cardio-vasculaire ?

k- Est-ce que je fume ou bois de l’alcool pour me stimuler ou me calmer ? Est-ce que j’utilise d’autres produits ou des médicaments dans ce but ?

Maintenant, additionnez les chiffres associés à vos réponses pour l'évaluation des stresseurs et l'évaluation du stress. Les deux totaux que vous obtenez, vous permettent de vous situer dans les fourchettes ci-dessous.

Échelle des stresseurs

Entre 8 et 14 : niveau de stresseurs très bas

Entre 15 et 18 : niveau de stresseurs bas

Entre 19 et 28 : niveau de stresseurs élevé

Au-dessus de 29 : niveau de stresseurs très élevé

Échelle du stress

Entre 11 et 19 : niveau de stress très bas

Entre 20 et 30 : niveau de stress bas

Entre 31 et 45 : niveau de stress élevé

Au-dessus de 46 : niveau de stress très élevé

Quels sont vos scores ? Comment vous sentez-vous face à ces résultats ? La situation vous convient-elle ? Si non, quelles mesures allez-vous prendre pour la faire évoluer ?

Peut-être que le fait d'effectuer cette évaluation vous a permis de mieux prendre conscience de votre situation. Cette prise de conscience de la situation de départ est une étape indispensable à toute évolution, tout mouvement : si je veux aller à Paris, je dois savoir où je suis actuellement car les actions à mener ne sont pas les mêmes si je pars de Lyon ou de Tokyo.

Comme je vous le disais dans l'article du 10/09/2020 (ici), la sophrologie est une alliée précieuse face au stress et aux stresseurs. Ces derniers sont parfois hors de notre contrôle, dans ce cas il s'agira de s'entraîner à prendre du recul, à accepter ce que je ne peux pas changer. Lorsque les stresseurs sont dans notre zone de contrôle, la sophrologie pourra nous aider à passer à l'action pour les modifier, voire les supprimer, si nous le souhaitons.

Sentez-vous libre de me contacter si vous sentez que vous avez besoin d'être accompagné.e pour faire diminuer votre niveau de stress.

(*) – Ces échelles sont issues des travaux deCharly Cungi (psychiatre), Serge Bouhana (médecin généraliste), Gérald Degoul (médecin généraliste), Dominique Bibollet (médecin psychothérapeute)

Article précédent