Différences et points communs entre sophrologie et hypnose

14 février 2022

La sophrologie et l'hypnose reposent toutes deux sur le passage par un état modifié de conscience, quelque-part entre veille et sommeil, au cours d'une séance. Ces deux méthodes ne sont pas identiques pour autant : tandis que l'hypnose s'intéresse à l'inconscient, la sophrologie vise à développer la conscience. Je vous propose aujourd'hui de faire un point sur ces deux disciplines et de présenter leurs points communs et leurs différences.

L'histoire de la naissance de la sophrologie permet de comprendre pourquoi celle-ci a des points communs avec l'hypnose. En effet, la sophrologie a été créée dans les années 60 par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre qui s'est dans un premier temps tourné vers l'hypnose dans sa recherche de procédés thérapeutiques moins violents que ceux utilisés à l'époque (comas insuliniques ou électrochocs sans anesthésie par exemple). Bien que constatant des effets positifs, Alfonso Caycedo cherche ensuite à créer une méthode où les patients sont plus acteurs de leurs progrès, une méthode que chacun peut utiliser en toute autonomie. Il s'inspire dans cette démarche de la phénoménologie, du yoga, de la méditation et de la philosophie Zen notamment. C'est ainsi qu'il crée la méthode psychocorporelle qu'il appelle « sophrologie » — étude de l'harmonie de la conscience : sos (sérénité, harmonie), phren (esprit, conscience) et logos (science, étude).

En hypnose, la ou le thérapeuteaccède, dans le psychisme du sujet, à des ressources inconscientes utiles à la mise en place de nouvelles stratégies d’adaptation à l’environnement et donc à des changements de comportement —corriger une mauvaise habitude ou diminuer une phobie par exemple. Cet accès à l’inconscient nécessite un état de détente physique et psychique assez profond, un niveau de conscience proche du sommeil, induit par la ou le thérapeute.

La ou le sophrologue comme l’hypnothérapeute utilise sa voix comme support d’accompagnement et induit un état modifié de conscience plus ou moins proche du sommeil chez le sujet. Ensuite, l'hypnothérapeute « parle » directement à l'inconscient du sujet, lui fait des suggestions. La ou le sophrologue quant à elle/lui propose au sujet différents exercices— mouvements doux, respiration contrôlée, visualisations positives (souvenirs ou projections dans le futur par exemple) — qui visent à l'aider à développer la conscience de ce qui se passe en lui aux niveaux physique, émotionnel et mental, à savoir ajuster son niveau de tension à chaque situation vécue et à agir en cohérence avec ce qu'il veut vraiment.

Les deux disciplines permettent de travailler sur des problématiques comme la gestion du stress, l'anxiété, l'addiction ou les troubles du sommeil. L'hypnose se pratique exclusivement en séance individuelle. La sophrologie peut, quant à elle, être pratiquée en groupe. Les séances collectives de sophrologie peuvent avoir un thème particulier : faire face au stress des exams, se préparer à l'accouchement, renforcer sa confiance en soi… ou bien être un rendez-vous régulier qui fait du bien, source d'énergie pour mener sa barque au quotidien. Par ailleurs, le fait d'échanger ses impressions et ressentis avec les autres participants est apaisant, rassurant et enrichissant : les séances de groupe sont l'occasion de découvrir un autre rapport à soi et aux autres.

En ce qui concerne la temporalité, un accompagnement avec l'hypnose sera généralement plus court (1, 2 ou 3 séances) qu'un accompagnement avec la sophrologie, qui nécessite une pratique régulière. En effet, la sophrologie est une sorte de gym de la conscience et fonctionne comme un entrainement sportif. Si vous faites des abdos 30 min une fois par mois, vous n'aurez pas les mêmes résultats que si vous en faites 10 min par jour…

Enfin, les deux disciplines sont, dans certains cas, complémentaires : l'hypnose amorce la pompe, diminuant fortement l'intensité de la problématique, puis la sophrologue aide à ancrer dans le temps les changements voulus et à garder le cap.

Qu'elle que soit la discipline que vous choisissez, il est essentiel de faire appel à des praticiens formés et certifiés. Ainsi, pour vous faire accompagner par un hypnothérapeute à Grenoble, je vous recommande François Tomczyk.

En ce qui concerne la sophrologie, je vous reçois avec plaisir au cabinet à Voiron. Je peux également me déplacer pour des séances collectives dans le voironnais et la région de Grenoble. Appelez-moi au 0778125728 pour en discuter ou prendre rendez-vous, je serai ravie de vous répondre.

Article précédentArticle suivant